Du concept à l’industrie, une
histoire d’hommes

C’est une affaire d’intuition. Début 2019, Jérémy Cantin, dirigeant d’un garage, est convaincu qu’il faut pouvoir prolonger la vie des véhicules avec des solutions à batteries ou à pile à combustible (hydrogène).

Il crée e-Neo.

Depuis, e-Néo innove et met au point des solutions dédiées aux véhicules poids lourds. Parallèlement, l’entreprise a joué un rôle prépondérant dans l’évolution de la réglementation française sur la conversion de véhicules thermiques en véhicules électriques.

Avec d’autres entreprises impliquées dans le rétrofit électrique, e-Néo a notamment participé à la création de l’association AIRe (Acteurs de l’Industrie du Rétrofit Electrique) pour faire connaître et promouvoir cette activité.

Après la phase d’étude et d’expérimentation, e-Néo livre les premières solutions opérationnelles à la fin de l’année 2022. La société entame en 2023 le développement industriel et vise une production de 250 véhicules par an en 2025.

Très attachée au développement durable et à l’économie circulaire, l’équipe d’E-Néo travaille aujourd’hui à faire de l’entreprise un acteur majeur de la décarbonation du transport professionnel en France et en Europe.