E-Néo dans le top 30 des 4000 startups

Selon l’agence de notation européenne EARLY METRICS, E-Néo se situe sur l’intervalle 71-75/100 sur sa grille de notation. Un score remarquable pour la jeune société vendéenne spécialisée dans la conversion électrique et hydrogène des véhicules poids lourds et qui lui augure des perspectives de croissance encourageantes.

Dans le monde dynamique des start-up, une grande partie de l’avenir de ces jeunes sociétés repose sur la confiance dans leur modèle. Or, c’est précisément que vise à qualifier et quantifier l’agence de notation EARLY METRIC. Son analyse se base sur trois critères essentiels du potentiel de l’entreprise : l’équipe en place (les profils, l’expérience des fondateurs et leur capacité à mener leur projet) ; le marché sur lequel la start-up se positionne (dont l’impact des règlementations ce marché) et le projet en lui-même (sa maturité technico-commerciale, la rapidité d’exécution de la stratégie, la capacité à recruter des profils adaptés, etc).

Après audit, EARLYS METRICS a donc placé E-Néo sur l’intervalle 71-75 qui, selon ses critères, correspond à des sociétés « très performantes et quasiment assurées de prospérer.

Jeremy Cantin, le créateur et PDG d’E-Néo se réjouit :

« C’est une excellente nouvelle très encourageante pour l’équipe d’E-Neo qui poursuit actuellement son plan stratégique. Nous sommes aujourd’hui en finalisation de tous les essais et produisons les prototypes qui nous permettent d’entamer les processus d’homologation.

L’industrialisation de notre production se poursuit et vise la livraison de 250 véhicules par ans en 2025 ».